Rapport moral. Club de pétanque de Prix-lès-Mézières (Ardennes)

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU « COCHONNET PIRISIEN », LE D. 15 JANVIER 2017

En présence de Patrick LEON, 1er adjoint au maire de Prix-Lès-Mézières

RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT DU CLUB, D. PARMENTIER

L’an passé, je commençais mon rapport moral par ces mots :  « 2015 fût une année riche… ». Et bien 2016 le fût tout autant.

Suite aux premières avancées structurelles 2015, à travers des terrains dignes de ce nom, un nouveau grand cap doit être franchi avec la réalisation d’un club-house propre au club et ô combien attendu, en ce premier semestre 2017. Cet outil est indispensable à notre autonomie et la possibilité de prendre en charge concours et journée(s) de championnat officiels. Donc, soyons encore un peu patients.

Je vous avais également dit que 2015 fût riche en manifestations. 2016 le fût tout autant. Je ne vais pas vous les énoncer toutes à nouveau, mais quelques unes qui s’imposent, parce-qu’elles étaient des projets et parce-que nous les avons réalisées.

Souvenez-vous, nous avions projeté :

La création d’un concours dames, pour les mettre à l’honneur dans le cadre de la journée de la femme le dimanche 13 mars, et nous l’avons réalisé. 23 dames du village et du club.

La création d’un concours interne en doublette formée, et nous l’avons réalisé les 9 et 16 septembre.

La création d’un repas-dansant antillais, et nous l’avons réalisé le samedi 21 mai. Merci à l’Amicale Afro-antillaise Ardennaise pour leur collaboration.

La participation au concours international de Santa Susanna en Espagne, et nous l’avons réalisé. 18 participants (14 joueurs(euses) et 4 accompagnateurs(trices).

Pour ces manifestations, sportives ou festives, le bilan est un succès.

Parlons à présent pratique de la pétanque :

Pour les licenciés, l’utilisation des terrains est simple ; sauf concours, vous pouvez les occuper quand bon vous semble, quelque soit le jour, quelque soit l’horaire, la limite absolue étant 23h, heure à laquelle l’éclairage public est coupé. Je précise bien que 23h est la limite absolue, sachant que par civisme et respect du voisinage, 22h est très raisonnable.

Au vu du nombre croissant de compétiteurs, des jours et horaires d’entraînements à but compétitif seront définis.

En 2016, nous avons engagé 4 équipes en CDC dont une féminine. L’équipe 1 et l’équipe 2 n’ont pas réussi à remonter en 2è division. Nous avions engagé une équipe dite « jeune », avec Mickaël Mercier comme coach, et pour leur première participation, il y a eu de très bonnes choses, et les voir terminer à la 4è place est une satisfaction. Mais a grande satisfaction vient de l’équipe féminine – coachée par Bertrand HELLYNCK, dit « Ch’ti », et suppléé par Daniel NOIZET – et pour qui c’était également la première participation, apporte au club dans cette catégorie une très belle 3è place. Bravo mesdames. Merci aux coachs « Ch’ti », Daniel, Mickaël, mais également, Rodolphe Alzetta de l’équipe 1ère.

En 2016, nous avons composé les équipes en mars avant de les évaluer et, de ce fait, nous avons mis la charrue avant les bœufs.

Pour le prochain CDC, nous procéderons de la façon suivante :

a) Nous listerons dès à présent les joueurs(euses) vivement désireux de s’engager en CDC.

b) Dès le mois de mars, les coachs de 2016, ou d’autres si certains veulent céder la place, devront, avec un ou deux collaborateurs, jauger les compétiteurs jusqu’à début juin, et donner la liste des joueurs susceptibles d’évoluer en A en B en C et en féminine, avec formation ou pré-formation des doublettes et triplettes.

c) Une dizaine de jours avant le CDC, nous réunirons tous les compétiteurs et donnerons la liste des joueurs qui composeront chaque équipe pour la première journée de championnat, sachant que chacun pourra prétendre à jouer en équipe fanion et que cette sélection de joueurs pourra évoluer à chaque journée de championnat en fonction de leur performance et régularité.

Les coach et capitaine de chaque équipe auront les mêmes tâches que l’an passé, mais devront en complément, remettre aux membres du comité, notamment de la commission sportive, un document où figureront tous les résultats individuels et tout mauvais comportement s’il y a lieu. Ce document aidera à préparer les compositions d’équipe pour chaque nouvelle journée de CDC.

Il est plus que temps que chacun intègre bien l’importance du mot Championnat. Nous avons été trop souple sur ce point. Il nous faut plus de rigueur. Nous nous devons d’abandonner la formule « joueront en championnat tous ceux qui le souhaitent » pour la formule la plus logique « joueront les meilleurs et les plus sérieux ».

D’ores et déjà, nous demandons à chaque coach de 2016, de nous fournir un bilan de leur championnat et de chaque joueur pour une première évaluation des forces du club en CDC.

A présent, moins de sentiments, comme tout club en compétition, on se doit de « jouer la gagne ».

Il est bon également de souligner que chaque joueur se doit de respecter les règles, surtout en compétition ; par exemple on ne fume pas sur les terrains, on ne s’absente pas lors d’une partie, sauf exception et autorisation de l’arbitre, on est en tenue vestimentaire homogène. Celui qui veut boire plusieurs boissons alcoolisées, pas de souci, chacun est libre, mais pas avant que la compétition soit terminée, c’est mieux. Et je sais que nos compétiteurs ont ce souci de renvoyer une bonne image de notre association, alors il faut que ça dure. Quand je vois certains joueurs lors de compétitions, un peu voire beaucoup trop avinés, je trouve ça déplorable. Ça ne doit pas arriver chez nous, ça nous attristerait fortement. Depuis bien longtemps maintenant, les autorités de la discipline, à quelque niveau que ce soit, (international, national, régional, départemental et même local – c’est à dire nous) luttent pour donner une image de marque plus noble à ce sport que nous aimons et que nous nous devons de défendre.

Concernant nos concours internes, là aussi nous devrons avoir un peu plus de rigueur mais dans les deux sens ; à savoir, pour celles et ceux qui y participent avec l’esprit compétiteur, la volonté de s’appliquer, de gagner, nous leur demandons plus de souplesse et de compréhension envers les organisateurs qui sont, au même titre que tous, des membres du club, donc des bénévoles.

A l’inverse, celles et ceux qui participent dans un esprit plus loisir, détente, et ce qui est tout aussi louable, nous demandons un peu plus de sérieux, notamment concernant le respect des règles de base ; l’horaire des inscriptions sera respecté à la minute, ainsi que celui du jet du but, en tenant compte du temps laissé au tirage des parties évidemment.

Il n’empêche que nous ne négligerons jamais les adhérents désireux de jouer la carte loisir, détente, et pour qui la compétition n’est pas leur objectif.

En ce qui concerne l’éthique du club, ça ne changera pas de mot d’ordre, que je ne me lasserai jamais de répéter : Respect, convivialité. Et donc, comme je le fais depuis deux ans, plus formellement, je redis à tous les adhérents, et notamment les futurs licenciés :

Notre principe est le suivant : si un adhérent déroge à nos règles, par un comportement inadapté, irrespectueux, à travers toutes les formes que ce soient, celui-ci sera avertit une fois, UNE SEULE ET UNIQUE FOIS. S’il y a récidive, il n’y aura pour cette personne aucune reconduction de licence. Je tiens à préciser que cette formule est une façon de faire à l’amiable, pour protéger le licencié de tout étalage en évitant tout rapport déplaisant en commission de discipline. C’est sans doute grâce à notre principe que nous n’avons jamais eu à déplorer d’incident de ce type à ce jour, mais aussi grâce à l’honnêteté et la droiture de l’ensemble de nos adhérents, ce dont je vous félicite tous.

Concours interne et semi-nocturne : Nouvelle formule dès cette année.

Nous avions jusqu’à présent un concours interne qui consistait à définir 3 journées de concours, en principe sur la période avril et juin, l’une consacrée au tête-à-tête, une deuxième pour le doublette à la mêlée et la troisième et dernière journée pour le triplette à la mêlée.

Puis, tous les vendredis de mai à fin août/début septembre, nous avions un semi-nocturne en trois parties de doublette à la mêlée.

Au vu du grand nombre de manifestations, sportives ou festives, que nous organisons sur une année, nous sommes à court de dates disponibles.

Dès cette saison, voilà comment nous allons procéder : Nous allons fusionner ces deux concours de la manière suivante : nous gardons les rendez-vous des vendredis de mai à fin août/début septembre, et se joueront toujours 3 parties mais plus 3 parties en doublette à la mêlée mais 1 partie « tête-à-tête », puis 1 doublette à la mêlée et enfin 1 triplette à la mêlée.

Les avantages :

Nous aurons à la fois les résultats du concours interne tout en jouant tous les vendredis en semi-nocturne.

Et nous libérons des dates en avril et juin pour notre repas annuel et pouvoir organiser un concours sur une journée en doublette et/ou triplette formée, tout en gardant là encore le repas de midi pris en commun. Pour ces concours, je vous rappelle ce que je vous ai dit plus tôt, il n’y aura pas de largesse au respect des horaires d’inscriptions. Je vous rappelle également qu’il vous est possible, si vous savez que vous ne pourrez pas être à l’heure pour l’inscription au concours et/ou à la collation, de nous prévenir avant, même la veille ou les jours précédents, afin de vous permettre de pouvoir participer mais : 1- vous devez être à l’heure pour le jet du but, 2 – si vous ne venez pas, sachez que vous faussez les tirages, je dis bien les tirages, car les 3 seront réalisés avant le début de la 1ère partie.

Je vous parlais du respect des horaires, il en va de même pour les dates d’inscription de toute manifestation sportive et festive. Quand nous donnerons une date butoir, ça dit bien ce que ça veut dire, elle sera respectée, et, sauf cas exceptionnel, aucune inscription ne sera acceptée passé cette date. Vous serez informé pour chaque action prévue, soit par mail, soit par écrit qui sera affiché en vitrine sur les futurs locaux. Quand cette vitrine sera en place, vous devrez penser à vous tenir informé du calendrier du club.

Si vous avez des questions tout au long de l’année, sachez que vous avez au sein du comité des commissions bien définies où vous pourrez interroger les personnes concernées selon qu’il s’agira d’une question sportive, festive, logistique, financière, vestimentaire.

A ce propos, concernant le vestimentaire, sachez que nous faisons notre possible pour équiper les compétiteurs et autres licenciés. Tout est question de finances et surtout de sponsors. Pour toute future commande de vêtement, voici la procédure que nous allons appliquer afin d’éviter toute réclamation comme ça s’est déjà produit : Vous devrez vous adresser aux responsables de la commission vestimentaire, à savoir Claude et Marisa Guérisse, qui tiendront à jour une liste d’inscription, avec date butoir qui, si elle est dépassée, ne prendra pas en compte votre demande.

Puis, comme à l’accoutumé, le vêtement en diverses tailles vous sera proposé pour essai. Une fois que vous serez sûr d’avoir choisi la bonne taille, celle-ci sera inscrite en face de votre nom sur le listing que vous signerez. A partir de cet instant, aucun échange de taille ne sera effectué.

Prise en charge de concours ou championnat officiels : Un espoir !!

Lors de l’assemblée générale des clubs, en novembre dernier, nous avons émis l’idée à M. Jadot, membre du comité départemental et organisateurs du CDC, de prendre en charge, donc à domicile, une journée de CDC Féminin. Nos structures en terme de terrains peut le permettre, le nombre de poules et d’équipes féminines étant moindre par rapport à la catégorie Homme. Toutefois, la réalisation de ce projet et liée à l’acquisition de notre propre club house. Sans cet outil, nous ne prendrons pas ce risque.

Concernant le nombre d’équipes que nous engageront en CDC pour cette année, il sera défini en fonction du nombre de compétiteurs(trices) hyper motivés ; Soit dans le meilleur des cas nous repartons comme en 2016 (3 équipes Homme et 1 équipe Dame) soit deux équipes Homme et 1 Dame. D’où l’importance de lister rapidement le nombre de compétiteurs(trices) et tout aussi rapidement d’en communiquer la liste à Monsieur Dominique Jadot, responsable du CDC.

Une information ; les inscriptions en concours et championnats que le club prend à sa charge nous a coûté cher l’an passé. Nous reconduirons bien entendu la grande partie de cette prise en charge, mais d’ores et déjà, sachez que nous ne financerons plus l’engagement au National de Charleville-Mézières.

Je tiens à rappeler également que chacun se doit de comprendre nos deux modes de fonctionnement, c’est à dire que les compétiteurs acceptent que certains licenciés soient là pour le loisir, la détente, et à l’inverse que ces derniers comprennent que les compétiteurs aient d’autres objectifs tout aussi important pour eux mais également pour le club.

Le bilan que je viens de vous dresser pourrait, par certains aspects, vous semblez rude mais il s’agit de mettre tout de suite des points sur des « i », justement pour protéger notre belle association de tout risque de mauvaise dérive. Ma pensée profonde, bien au contraire, est que notre club est une belle mécanique, bien huilée, et nous devons, chacun à son niveau, chacun dans son rôle, faire en sorte qu’elle le reste, sans voir la moindre rouille gripper ses bons engrenages. Vous en êtes les premiers acteurs, les premiers garants vous aussi, chaque licencié.

J’ai souhaité m’exprimer dans ce sens afin de faire comprendre au mieux que ce club, pour mes collègues du comité et moi-même, nous est cher. Sachez que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir, avec nos humbles moyens et connaissances pour que le « cochonnet pirisien » se porte au mieux et nous avons la prétention de penser que c’est le cas. Oui, ce clu il y fait bon vivre, alors, à travers notre rôle à chacun, faisons en sorte qu’il en soit toujours ainsi.

J’en termine en espérant vous avoir convaincu d’appartenir à une belle association.

Je vous souhaite à toutes et tous, une excellente année 2017.

Le Président du « cochonnet pirisien »Logo Petanque Ardennes Cochonnet Pirisien

Dominique PARMENTIER

Fermer le menu